Love the way you lie


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marin Ruiz

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 16/03/2017

MessageSujet: vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)   Jeu 16 Mar - 19:14

MARIN RUIZ
Prénom : marin, le prénom à la française, qui rappelle les ports et les bateaux, la mer et ses vagues. marin, doux et dur quand on l'prononce, ça sonne un peu faux et trop juste à la fois. Nom : ruiz, on pourrait croire un espagnol, pourtant, c'est juste français aussi. ruiz, qui rappelle un père trop bon, un père plus là. ruiz, le nom qu'porte la mère, amère. ruiz, ça fait mal et on l'dit pas. Date et lieu de naissance : vendredi treize mai, bébé du malheur à c'qu'on dit. pas né ici, on sait pas pourquoi, marin, c'était en afrique, là-bas, loin de tout ça, dans la chaleur du pays et les cris d'une mère en larmes, au sourire rayonnant. l'afrique dans l'sang pourtant, il y est juste né. Origines : petit français à la con, râleur et jamais content. petit français à la con, qui porte son pays dans son coeur, cri haut et fort aux étranger qu'y a pas plus français qu'un type qui s'appelle marin. Situation sociale : la fille qu'il aime, la fille qu'il possède. un peu malsain, il l'aime trop et la tue à petit feu. jalousie qui l'emporte, il pourrait frapper l'beau visage de sa poupée sous l'emprise de la colère. et elle dit rien, elle. elle a peur mais elle aime. pourtant marin, mauvais marin, il s'gêne pas d'aller voir les autres bras. Situation financière : pas la joie, pas la misère. marin, avec son taf, il va pas gagner des mille et des cents. alors il serre les dents, mange des pâtes et s'donne des coups d'cravates. marin, pas riche pas pauvre, mais plus pauvre que riche. Occupation : c'est qu'un livreur de pizza, qui défie les voitures avec son scooter à la con. c'est lui qu'tu klaxonnes quand t'es dans les bouchons et qu'il frôle ta caisse. course contre la montre pour une simple pizza, ça l'fait chier alors il traîne dans l'sombre à côté. dealer de merde, il refourgue tranquille, sans s'poser de questions. Caractère : la douceur et la violence. mélange de tout et de rien, marin, c'est le diable, marin, c'est l'ange. lunatique et caractériel, c'est tout c'qu'on veut pas, pourtant, on l'suit. tendances de meneur, soit on l'aime, soit on l'déteste. marin, gueule d'ange en apparence, tu l'approches de trop près, soit il fuit soit il t'sourit. un peu sauvage, un peu mystère, ça intrigue. mais promis juré, marin, il peut être bon. marin, quand il ment pas, il peut être bien, bon gars. Groupe : beautiful liar.
Marin Ruiz
24 ans
Livreur de pizza
En couple et pas fidèle
€€€
David Prat
TOI
Sur Internet, on m'appelle GONER et je suis âgée de 21 ans. Je suis arrivée ici par un petit mp d'un membre d'un ancien forum. Mon personnage est un personnage inventé. Et enfin j'ajouterai que j'vous bouffe tout cru.  


Code:
[i]David Prat[/i] - Marin Ruiz


Dernière édition par Marin Ruiz le Jeu 16 Mar - 21:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marin Ruiz

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 16/03/2017

MessageSujet: Re: vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)   Jeu 16 Mar - 19:14

HEAVYDIRTYSOUL
01) marin, c'est la vie dans un quartier moche de nice, c'est la vie dans les quartiers, avec les gamins du quartier à parler comme des grands, à vouloir faire comme des grands, à s'imaginer gangster avec des armes dans les mains. la violence qui coule dans ses veines, la rage au ventre attisée par les autres gamins. marin, c'est l'enfance compliquée, les heures de cours séchées et les cris des parents sans cesse. souvenirs difficiles, marin, il en parle pas, d'son enfance. marin, il te dit "ferme ta gueule et trace ta route". 02) marin, il a son groupe de potes, des potes pas comme les autres. des bons, des mauvais, des étranges, mais putain, ils s'aiment, ça crèvent les yeux qu'c'est le groupe de potes dont tout le monde rêve. ensemble, c'est les quatre-cents coups, les hurlements la nuit et les jours à traîner chez l'un et chez l'autre. marin, ils les aiment. marin, tu touches ses potes il t'crève les yeux. certains viennent de la cité, d'autre des quartiers plus chics. c'est pas la bonne ambiance tout l'temps, parce que histoire de cul et autres, mais en tout cas, ils s'détestent pas. ils se supportent et s'aiment, se soutiennent et vivent ensemble. 03) marin, c'est les jours à dealer d'la drogue et les nuits à livrer des pizzas. mauvais garçon, il s'fout pas mal de la morale et des flics. lui, il fait sa vie, trafique et fume, fume et trafique. un jour il s'est fait attirer dans cette merde qu'est la drogue. un jour, un gars lui a dit "p'tit, viens avec moi" et il y est allé, même pas peur, il a tracé avec le diable pour s'retrouver dans un trou noir, dealer de drogues, putain marin, tu fais partie d'ces jeunes qui foutent la vie en l'air des autres et tu souris pourtant. 04) marin amoureux, marin possessif. y a cette fille, la plus belle à ses yeux, douce et sauvage, qui rit et pleure. il l'aime, putain, il crève pour elle. c'est son monde et si la terre tourne c'est grâce à elle, c'est sûr. pourtant, marin jaloux et marin cogne sur les murs pour pas la cogner elle quand elle sort. marin furie, il l'empêche de sortir pendant qu'il s'fait d'autres pauvres meufs qui valent rien à ses yeux. un peu syndrome de stockholm, elle s'est fait prendre au piège par la gueule d'ange. 05) marin, ses jours de congés, il les passe dans les pubs, dans les bars, à boire des whisky et des jagerbomb, à s'mettre minable, sauf qu'l'alcool lui fait plus rien, trop habitué, c'est l'alcool qui s'rend minable face à lui. si tu sais pas où trouver marin quand il taffe pas, cherche dans les bars, il y sera. parce que marin, c'est son monde, son truc, sa came de boire jusqu'à la fermeture, rencontrer des gens, parler, charmer les filles. 06) marin, il voudrait devenir meilleur, et genre, marin, il voudrait devenir boxeur professionnel. pourtant, il fait pas grand chose pour y arriver. il fait juste de la boxe en salle, avec un coach, mais pas plus. il s'dit pas qu'il pourrait essayer de gravir les échelons. marin, frappe dans les sacs de boxe, cogne les gars plus gros que lui. bleus sous les yeux et nez cassé, il s'en tape, c'est c'qu'il veut. 07) marin, garçon en colère. alors il crie contre le monde, contre cette france brisée qui fait rien pour s'relever à ses yeux. marin, brûle les pneus et casse les vitrines avec quelques uns de ses potes. marin, un peu rebelle, un peu anarchiste, il ce besoin profond de se défouler, de hurler à la terre qu'il est pas content, pas fier. 08) marin des fois, on l'retrouve sur les toits des immeubles, les yeux en feu face au soleil, avec du reggae et un pétard. marin, un peu poète raté, poète maudit, il s'imagine la vie autrement, s'il était pas né dans c'quartier de blédards, avec cette mère qui se morfond et ce père qui se meurt. il s'imagine la vie mieux, la vie belle, mais c'est qu'des rêves, et, l'poète raté, il rage intérieurement, bouillonnement constant dans son ventre, dans sa tête, qui lui font détester sa vie. 09) marin, rêve de retourner là où il est né, et d'y rester. marin, il veut l'afrique, il veut y aller pour ne plus jamais en partir. ça l'fait chier, qu'ses parents se soient tirés là-bas juste pour un voyage. ça l'fait chier, d'pas avoir de sang africain. trop fier d'où il vient, l'afrique, c'est son monde, l'afrique, c'est comme un truc qu'on lui a arraché des mains. alors il économise pour un jour partir, sauf qu'il est pas capable de garder son fric. 10) marin au fond, c'est qu'un gamin paumé, qui sait pas c'qu'il veut. trop capricieux, il a tout c'qu'il faut pourtant, mais ça tourne pas rond. y a la fille, y a le travaille, y a l'appartement, y a les potes, et ça va pas. marin, il se cherche, marin, on le cherche.


Dernière édition par Marin Ruiz le Ven 17 Mar - 18:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eneko Deribay
administrateur
avatar

Age : 33
Messages : 80
Date d'inscription : 14/03/2017

MessageSujet: Re: vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)   Jeu 16 Mar - 19:16

Bienvenue sur le fofo !! I love you
Tu es notre tout premier membre en plus.

Han, mais Prat, il me rappelle des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Maona Chatelain
administrateur
avatar

Age : 22
Messages : 58
Date d'inscription : 13/03/2017

MessageSujet: Re: vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)   Jeu 16 Mar - 19:17

PRAAAAAAAAAT

je l'aime d'amour lui tu me réserves quelque chose hein, t'as pas le choix de toute manière puisque t'es le premier membre
bienvenue dans cette nouvelle aventure
au besoin hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Marin Ruiz

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 16/03/2017

MessageSujet: Re: vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)   Jeu 16 Mar - 20:39

eneko, j'suis grave fan du pseudo.
merci.

maona, han la la la la sahara ray quoi, cette bombasse.
t'inquiète j'te réserve tout ce que tu veux.
merci.
Revenir en haut Aller en bas
Maona Chatelain
administrateur
avatar

Age : 22
Messages : 58
Date d'inscription : 13/03/2017

MessageSujet: Re: vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)   Jeu 16 Mar - 20:47

et ouais, trop bonne bb sahara
je prends note, fais gaffe, c'est comme une promesse ce que tu dis
aller, écris vite ta fiche qu'on en sache plus là, trop de mystère
Revenir en haut Aller en bas
Marin Ruiz

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 16/03/2017

MessageSujet: Re: vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)   Jeu 16 Mar - 21:07

t'inquiète j'fais ça vite j'ai la motivation de fou.
Revenir en haut Aller en bas
Maona Chatelain
administrateur
avatar

Age : 22
Messages : 58
Date d'inscription : 13/03/2017

MessageSujet: Re: vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)   Jeu 16 Mar - 21:14

bon je stalke parce que j'aime trop ça et je suis obligée de te dire que je l'aime déjà marin (le papa de némo ) donc j'te le dis voilà
Revenir en haut Aller en bas
Marin Ruiz

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 16/03/2017

MessageSujet: Re: vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)   Jeu 16 Mar - 21:19

moh t'es trop mignonne jtm toi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
vivre avec un corps c’est comme vivre avec un mort (marin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans toutes les larmes s’attarde un espoir. Vivre sans espoir c’est cesser de vivre. PV Amy
» Faut-il vivre pour manger ou bien manger pour vivre ? [ Marie Thérèse ]
» Tear « Vivre c'est mourir. Mourir c'est vivre. » (En cours)
» C'est un fusil ? Une arme secrète ?! Non, c'est un tapir...
» Quelle aurait été votre réaction face à l'invasion des zombies ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love the way you lie :: Les personnages :: Présentations-
Sauter vers: